La ventilation mécanique contrôlée.

VMC Thierry Noben Architecte

Ce système est, du début à la fin, totalement automatique, vu que l’apport et l’évacuation de l’air sont assurés par des ventilateurs. Un réseau de conduites à travers l’habitation distribue cet air par des grilles de ventilation dans chaque pièce, sans que les différents flux d’air ne se croisent.

Dans ce cas aussi, la ventilation peut avoir lieu à la demande au moyen de capteurs (humidité, CO2).

Avantages :

  • Possibilité de récupération de la chaleur de l’air évacué (au moyen d’un échangeur thermique)
  • Les flux d’air sont équilibrés
  • Des filtres purifient l’air (poussières, pollen)
  • Choix de l’emplacement de l’apport et de l’évacuation d’air
  • Consommation d’énergie des ventilateurs
  • Requiert davantage d’entretien que les autres systèmes
  • Possibilité de nuisance sonore