Qu’est-ce que la construction bio-écologique ?

Thierry Noben Architecte

Construire durable, c’est bien. La bio-construction, c’est mieux. « Notre façon d’aborder le concept de construction durable n’est plus vraiment expérimentale. » Cela n’empêche pourtant pas de nombreux candidats à la construction et/ou à la rénovation de poser la question cruciale : qu’est-ce que la construction bio-écologique ?

La construction bio-écologique est basée sur quatre grands facteurs : les matériaux, l’énergie, l’eau et l’orientation. Le but de la bio-écologie est d’atteindre un esprit sain dans un corps sain, vivant dans une maison saine et un environnement sain.

Matériaux

Au lieu d’utiliser des matériaux traditionnels, les bio-écologistes utilisent des alternatives répondant à leurs critères. Ils sont composés de matières premières naturelles (presque) inépuisables d’origine végétale, animale ou minérale. Ils contiennent peu ou prou d’additifs chimiques et ont un impact polluant sur l’environnement réduit autant que possible. Cela les rend inoffensifs pour la santé. Les matériaux à base de matières fossiles et de matières premières issues de la pétrochimie sont exclus du processus. Il est évident que préférence sera donnée aux matières premières et autres sources d’énergie disponibles au niveau local.

Energie et eau

Vous penserez donc aux matériaux utilisés lorsque vous voudrez construire une habitation bio-écologique. Mais cette démarche fait partie d’un ensemble plus vaste. Vous prendrez ainsi soin d’utiliser autant que faire se peut des énergies renouvelables, privilégierez une bonne isolation et la ventilation qui l’accompagne et aurez une approche rationnelle de la consommation d’eau. Pour ce faire, quelques règles : un maximum d’économie, l’utilisation des eaux pluviales, une bonne infiltration autour de l’habitation, une purification de l’eau à petite échelle…

Orientation

La bonne ordonnance des pièces et l’orientation de l’habitation sont un autre aspect important d’une maison bio-écologique. L’intérêt porté à l’environnement se reflète également à la manière de disposer le bâtiment. Au global, une construction bio-écologique tient compte de différents choix en termes d’énergie, d’eau, de matériaux et d’emplacement.