Les risques de surchauffe.

THIERRY NOBEN ARCHITECTE IMG_5875

Les gains solaires constituent un atout pendant la période de chauffe. Cependant, en été voire en mi-saison, ils peuvent causer des problèmes de surchauffe dans les logements et dans les bureaux. En effet, l’énergie solaire transmise aux locaux par l’intermédiaire des vitrages peut entrainer la surchauffe de l’air par effet de serre. De plus, même avec une température ambiante intérieure acceptable, le confort thermique des occupants peut être détérioré par le rayonnement direct du soleil et le rayonnement chaud du vitrage ensoleillé. D’autre part, les ouvertures vers l’extérieur sont indispensables pour disposer d’un bon éclairage naturel. Les fenêtres sont par ailleurs une surface de déperdition importante en hiver. Le choix et le dimensionnement des surfaces vitrées et des protections solaires associées résultent d’une optimisation en fonction de ces différents paramètres. Afin de limiter efficacement les risques de surchauffe dans les logements et dans les bureaux, il faut :

• Implanter les espaces en fonction de l’orientation ;

• Choisir et dimensionner les surfaces vitrées optimales ;

• Choisir et dimensionner les protections solaires optimales.