Les principes de base d’une construction bio-climatique.

architecte thierry noben
  1. L’implantation et l’intégration au relief : les façades vitrées sont à placer vers le sud et le bâtiment sera abrité par un talus ou un écran de végétation afin d’optimiser l’ensoleillement et de minimiser les pertes dues aux vents froids.
  2. Le volume de la maison : une forme compacte est à préférer pour éviter les déperditions thermiques (en été comme en hiver). Afin d’augmenter le confort thermique, des matériaux tels que la dalle massique, l’argile…seront utilisés pour leurs propriétés d’inertie thermique et ainsi créer des accumulations de chaleur ou de fraîcheur.
  3. La disposition des pièces de vie : Au sud, la maison peut accueillir une serre non chauffée. C’est un espace tampon, capteur de calories et de lumière habité temporairement. Du côté nord, on place les pièces nécessitant peu de chauffage (garage, cellier…) pour jouer le rôle de ‘zone tampon’ entre l’extérieur et l’habitation. C’est le principe de la « double enveloppe ».
  4. Des parois performantes permettant des gains en chaleur passive et en lumière naturelle. A retenir :

o    L’inertie thermique : utilisation de matériaux lourds à l’intérieur ayant la capacité de stocker les calories (exemple : un sol en pierre sombre isolé dans une serre bien exposée), et de les restituer progressivement pendant la nuit (déphasage jour/nuit);

o    L’isolation : performante et de préférence posée par l’extérieur pour réduire les ponts thermiques ;

o    Le vitrage : à placer de préférence au sud pour profiter des apports caloriques du soleil et de la lumière. Le double vitrage est de mise ;

o    Les matériaux : l’utilisation de matériaux naturels, respirants et hygroscopiques permet une régulation naturelle de l’humidité ambiante ;

o    Les murs : les murs exposés au soleil doivent être plutôt sombres (les couleurs sombres accumulent le rayonnement solaire tandis que les couleurs claires le réfléchissent), l’entrée principale doit être protégée par un sas pour limiter l’entrée/sortie de l’air chaud ou froid…