Au coeur d’une maison passive.

Thierry Noben Architecte Luxembourg a33

La maison passive est économe en énergie, confortable, et respecte l’environnement. Ce qu’il faut savoir de ces habitations du futur.

La maison de demain devra être à la fois moderne, économe, confortable et sans impact sur l’environnement. C’est la maison passive qui aujourd’hui cumule tous ces avantages. Sa construction nécessite des savoir-faire spécifiques et parfois des arbitrages financiers.

Pour obtenir le label « Maison passive », la consommation en énergie primaire nécessaire à l’habitation concernée (chauffage, eau chaude, électricité) ne doit pas dépasser les 120 kWh/m²/an, et ses seuls besoins en énergie de chauffage doivent être inférieurs à 15 kWh/m²/an. Pour y parvenir, cette maison doit s’intégrer intelligemment dans son environnement et tout doit y être pensé pour garder la chaleur l’hiver et le frais durant l’été.

Très économes, les solutions de type bioclimatiques n’ont finalement rien de très révolutionnaire : depuis l’antiquité, on construit des habitations avec un principe d’inertie. L’utilisation optimale des données climatiques en jouant sur l’orientation et la taille des ouvertures est donc plutôt un retour aux sources, qui fait bon ménage avec les avancées technologiques actuelles et a permis le développement de ce nouveau type d’habitat labellisé.