10 bonne raisons de choisir le bois :

Architecte Thierry Noben bois

1 – Le confort thermique

Confortable, chaleureuse, agréable… autant d’adjectifs accordés par les propriétaires de maisons bois. Le bois est un matériau vivant très apprécié. En pleine nature ou en milieu urbain, le bois est rassurant, presque serein. Ressentant véritablement ses atouts, les propriétaires diront de leur habitat qu’il dispose d’un excellent comportement thermique. Confortable en toutes saisons, il ne fait ni trop chaud ni trop froid dans une maison bois. Les maisons bois offrent une excellente isolation thermique. En plus, avec leur faible inertie, elles ont la particularité de chauffer très rapidement, même après une longue période d’inoccupation. Et parce qu’il travaille comme une éponge, le bois absorbe et restitue la vapeur d’eau sans craindre cette mauvaise impression d’humidité. L’air est sain, la maison respire ! D’ailleurs, nombreuses sont les maisons passives construites en bois.

 

2 – L’éco-citoyenneté

Le bois est écologique. La maison bois s’inscrit dans une perspective de développement durable. Véritable alternative, la construction bois présente des éco-bilans positifs. On estime en effet que la production de bois d’œuvre nécessite 6 à 9 fois moins d’énergie que pour la production de briques, 20 fois moins pour la production de béton. À cela s’ajoute un bilan carbone exemplaire. Au lieu d’émaner du carbone au moment de sa construction, la maison bois l’emprisonne dans sa structure. Ainsi, l’énergie qu’elle dépense est minime et elle lutte doublement contre les gaz à effet de serre. Mais surtout, les bois sont issus de forêts éco-gérées. La France, possédant la troisième forêt européenne derrière la Suède et la Finlande, offre le moyen d’utiliser une ressource naturelle et locale pour la construction de nos habitats.

 

3 – La durabilité

Durables et résistantes. Les maisons bois sont aussi légères. Pesant 5 fois moins lourd que le béton, le bois se prête facilement, et en toutes circonstances, à la construction. Mais aussi léger soit-il, le bois est assurément durable. Venant couper l’herbe sous le pied aux idées reçues, la construction bois devient rassurante. Les constructeurs, pour le prouver, ne cessent de vanter la résistance mécanique de leurs constructions. Et aussi, leur résistance au feu. Car effectivement, le bois résiste particulièrement bien au feu. Sachez qu’en cas d’incendie, le bois transmet 10 fois moins vite la chaleur que le béton. Il conserve également l’ensemble de ses capacités mécaniques et de portance. Le bois est donc un matériau fiable. Nombreux bâtiments publics sont construits en bois (écoles, lycées, maisons de retraites, etc). Et bien des constructions bois sont ancestrales. La plus ancienne date du début du VIIIème siècle. Il s’agit du temple bouddhiste Horyu-ji situé à Ikaruga au Japon. Notez, pour les plus sceptiques, que l’assurance des maisons bois est identique à n’importe quelles autres constructions. Donc halte aux préjugés, la maison bois est durable !

 

4 – Les atouts esthétiques

Naturellement, l’envie de chacun est d’habiter la maison de ses rêves. Une chance alors, que le bois permette de nombreuses et réelles opportunités aussi bien en termes de formes, de styles que de vêtures extérieures. La maison en ossature bois se pare à souhait de bois, d’enduit, de briques, de métal, de zinc ou encore de panneaux disponibles en divers coloris. De la résidence contemporaine à la maison traditionnelle en passant par l’ambiance «  chalet  », le bois offre un panel de choix presque infini. Les constructeurs, les architectes, les designers et les propriétaires en apprécient sa souplesse et sa légèreté qui donnent une grande liberté architecturale. Et notamment en ce qui concerne le marché bien portant de l’extension-surélévations ou des implantations sur terrains difficiles. Et si l’inspiration ne vient pas instinctivement, n’hésitez pas à feuilleter les magazines spécialisés et visiter les salons dédiés à la décoration ou la construction bois qui se déroulent chaque année aux quatre coins de la France. Prochainement, le Salon Maison Bois d’Angers ouvrira ses portes pour la 15ème année consécutive du 20 au 23 septembre 2013.

 

5 – Un chantier rapide et propre

Bien connus, les chantiers de la construction bois ont la particularité d’être sec, donc propre. Effectivement, la construction bois n’implique pas l’utilisation de l’eau comme peuvent le nécessiter les chantiers plus traditionnels de la maison en parpaing. N’occasionnant peu de bruit, les chantiers de la construction bois trouvent leur intérêt dans les zones occupées notamment dans la construction ou rénovation de bâtiments publics des zones urbaines. Et en plus, ils sont rapides. Plus encore lorsqu’il s’agit de maisons dont les murs sont préfabriqués en atelier ou en usine. Une maison pourra alors voir le jour en une semaine seulement alors qu’il faudra compter deux mois pour un habitat dit «  classique  ». Cette approche d’optimisation et le gain de temps généré sont intéressants dans le cadre d’un crédit relai ou lorsque vous devez payer dans le même temps votre loyer et votre crédit.

 

6 – La modularité

Une chose est certaine, les maisons bois sont aussi durables que modulaires. Avec le bois, les maisons sont facilement modifiables et agrandissables… en quelques jours seulement. On y ajoute aussi sans problème des cloisons et autres astuces de séparation. Toujours en mode «  chantier propre  », ces changements, petits ou grands, passeront presque inaperçus.

 

7 – L’entretien

C’est très facile. Le bois demande peu d’entretien. Moins encore si vous acceptez l’idée de voir votre bardage vieillir et se patiner au fil du temps, au grès des saisons. Dans les autres cas, afin de conserver les teintes dorées du bois, il suffira d’appliquer une finition adaptée. Ces solutions d’entretien s’appliquent tous les 3 à 5 ans et ne nécessitent aucune formation. Avec un peu d’huile de coude, vous pourrez assurer vous-même l’entretien de vos façades. Le marché propose une multitude de produits, (lasures, vernis marin, saturateurs, huiles, etc), vous trouverez assurément celui qu’il vous faut. Concernant les bardages pré-peints en usine, l’entretien est moindre. Garantis 10 ans, ces bardages offrent une multitude de couleurs pour un rendu ultra contemporain. Les bardages composites et fibrociment finissent également l’entretien des façades. Mais n’ayez crainte, l’évolution esthétique de votre maison n’aura aucune influence ni sur sa résistance mécanique, ni sur la durabilité des bois.

 

8 – Le coût

Le mot d’ordre : ECO.NO.MIE. Plus vrai encore aujourd’hui, le mot «  économie  » pèse lourd dans la balance, surtout chez les primo-accédants. Profitons-en alors pour rappeler que la maison bois est peu énergivore, aussi bien pour sa production que pour sa transformation industrielle. Un détail qui se vérifie sur le long terme. Ainsi, bien conçue selon les attentes de la RT 2012, le coût global de votre maison bois (construction, comportement thermique, superficie, etc) sera moins élevé que pour une maison en parpaing. La maison bois est naturellement plus performante, donc plus rentable. La rapidité du chantier engendre des économies. Sans oublier que la maison bois qui possède tous ces atouts promet de belles économies d’énergie et une plus-value à la revente.

 

9 – Le savoir-faire

L’expérience de la construction bois est belle. Elle fait fantasmer, attire les voisins, intrigue les curieux… La passion revendique une place importante dans le projet de la maison bois. Une passion palpable jusque sur le chantier où vous aurez le plaisir de traiter avec des professionnels engagés. De vrais passionnés (architectes, constructeurs, charpentiers, etc.) qui auront mené une longue et profonde réflexion pour voir aboutir le rêve, parfois, de toute une vie.

 

10 – La raison d’exister

Pour toutes ces raisons ! La maison bois a une véritable raison d’exister. Loin d’être un mythe ou un effet de mode, son engouement est réel. Sa progression régulière ou encore l’émergence des salons dédiés à la construction bois ces dernières années sont autant de témoins de son expansion. Le marché de la maison bois représente environ 13 % des constructions neuves. La crise passant par-là n’y changera rien. La demande en maison individuelle, ainsi qu’en extension, ne diminue pas.